La belle et le hipster…

IMG_5121_resizeOn a tant parlé du hipster*
mais qui est donc la hipstoeur du hipster…

Elle achète… 

– Son cheese cake chez Zabar’s à NYC
car c’est le seul vrai.
– Son panier bio chaque semaine
et adore la décroissance.
C’est bon le scorsonère, la vitelotte,
et le chinedérape…humm..
– Chez Merci, Centre Commercial et flanne chez K-Way, Urban outfitters, Damart.
– Chine ses lunettes sur les vide greniers : Wayfarer, Pilote et paires années 60
= avant on faisait des vraies lunettes…
– Ses courses en participant à du shopping social vraiment social    http://www.cooplalouve.fr
Elle dit…
– Les cronuts et autre concept alimentaire approximatif
c’est pour les ringards et les touristes
– Le bio c’est la vie. C’est pourtant pas compliqué de cuisiner des fanes de radis (!)
– On a trouvé un spot pour les vacances ou chiller : une ferme décroissante
à côté de Montréal on y va avec des potes de mon mec musicos.
– Acheter français ! Acheter mieux et moins…
(et tellement facile avec un salaire de 3 smics)
– Consommer local c’est normal ! (manger local à Paris par exemple)
– En ce moment je construis ma ruche… (Laruchequiditoui.fr)
– Je mange de vrais oeufs frais de mon petit commerçant nord Africain
à coté de la maison qui a des poules dans sa boutique
hipster2
Elle porte…
– Des robes fleuris de sa grand-mère ; tellement cool
– Un sac besace hype qu’elle a préalablement used en le trainant derrière
son vélo sur 2 km pour lui donner de la vie
– Un tatouage qui veut dire quelque chose et qu’elle s’est fait faire
un soir de grande sobriété.
– Des cosmétiques bio inconnus en France qu’elle se fournit
sur des sites inconnus… Elle cultive le m’hypster !
Elle aime…
– La barbe et la moustache (de son homme), la crème calmante
et hydratante tous types de peaux
– La musique non commerciale qu’elle partage avec son mâle
– Le filtre photo Hype Crop Image mais essaye de photographier en « normal » ;
c’est bien aussi le normal… hein ?
– Les mêmes slims Kulte que son homme, from Marseille et se les partage.
Voila. C’est plus clair ? Tant mieux parce que l’on est déjà passé au normcore…
Capture d’écran 2014-05-22 à 15.44.31

Paulo… Hipster ou Normcore ? Quel précurseur…

xxx
Au fait : Ce qui est vrai pour le kiki (le vrai) n’est pas vrai pour le hipster =
ne dites pas à un hipster qu’il est un hipster car un hipster dit
qu’il n’est pas un hipster car est anti concept/case/cliché/tout…
s’il acquiesce néanmoins : c’est qu’il n’est pas un hipster….CQFD.
Et cela s’applique à la hipstoeur ! Suivi ?
sur-le-tee-shirt-est-inscrit-en-serigraphie-hipster-de-merde-meme-ton-fixie-est-con-un-hommage-a-un-dialogue-du-film-notre-jour-viendra-hippie-de-merde-meme-ton-chien-est-con-photo-vanes*(Il était bien tant) Une définition synthétique du Hipster.

=> Hipster (branchouille) terme des années 40 désignant
les amateurs de jazz et en particulier du be-bop.
Le hipster adoptait le mode de vie du musicien de jazz noir,
sa manière de se vêtir, l’argot, l’usage de drogues, l’attitude détendue,
l’humour sarcastique, la pauvreté de rigueur et des codes de conduite sexuelle libre.
Aujourd’hui, le hipster (ou le fake ?) porte slim, chaussettes blanches,
chemise de bucheron, lunettes type Wayfarer
mais de marques inconnues, moustache, barbe,
consomme local et bio, aime ce que tout le monde ignore
et déteste tout ce que tout le monde aime.

piege à hipster

Piège à Hipster…